RTMC, la voix du Nord
ACCUEIL

Mr Ahamadi Abdoulbastoi n’est plus  Consul des Comores à Tunis. Droit de réponse d’un citoyen à Mme Chamsia

OK Corral au Consulat des Comores à Tunis !

Nous apprenons que Mr Ahamadi Abdoulbastoi n’est plus  Consul des Comores à Tunis. Faut-il y voir un rapport avec la guerre éclaire que lui a menée sa conseillère en la personne de Mme Chamsia Moindjié pour le faire virer de son poste et devenir Consul à sa place ?
Dans l’article publié le 18/08 par RTMC et Comores info intitulé: « Les Droits du Citoyen comorien en Tunisie sont bafoué par le Consul Mr Ahamadi Abdoulbastoi », un groupe d’étudiants comoriens en Tunisie  disent tout le mal qu’ils pensent de Mr Abdoulbastoi et affirment que la seule personne du Consulat à Tunis à les venir en aide est Mme Chamsia Mondjié. Sans nullement chercher à défendre Mr Abdoulbastoi qui a certainement des choses à se reprocher, voici certaines vérités que beaucoup de compatriotes ignorent. 
Mme Chamsia qui a été parachutée comme conseiller au Consulat des Comores à Tunis a tout fait pour provoquer une guerre au sein du Consulat et au sein de la communauté comorienne vivant en Tunisie. Son but étant de retourner la communauté contre le Consul Mr Abdoulbastoi et le faire virer afin d’être nommée consul à sa place. C’est bien joué de sa part puisqu’elle a réussi à manipuler certains étudiants et beaucoup de  candidats au bateau pour l’Europe pour qu’ils aillent dénigrer le Consul Abdoulbastoi sur les réseaux sociaux et faire croire qu’elle est la seule et honnête personne du consulat à travailler pour les citoyens comoriens installés en Tunisie. Elle a réussi à faire exploser l’association des étudiants en Tunisie et à monter les étudiants les uns contre les autres jusqu’à ce que certains en viennent à se battre dans les rues de Tunis. Elle a réussi à raviver la douleur du séparatisme entre étudiants anjouanais et grands comoriens. Elle est maintenant en passe de réussir sa guerre éclaire pour s’emparer du consulat puisque le ministère des affaires étrangères, a émis une note annonçant la fin de services de Mr Abdoulbastoi dans ses fonctions de Consul en Tunisie.  Voire la note ci-jointe.
Mme Chamsia s’est servie d’une garde rapprochée d’étudiants avec à leur tête l’ancien président de l’association des étudiants comoriens qui a justement été débarquée de la direction de l’association pour son autoritarisme et ses manquements au règlement intérieur de l’association et un autre ancien président de cette même association qui est devenu passeur et qui escroque ses compatriotes en leur promettant de les faire passer en Europe. Ses fidèles lieutenants criaient partout que Mme Chamsia doit être nommée Consul parce qu’elle finance les activités de l’association. Elle assiste aux réunions et elle vient danser au toirabou qui sont organisés par l’association des étudiants alors que Mr Abdoulbastoi ne vient pas. Est-ce cela la mission du Consul et des agents consulaires d’aller danser dans des toirabous et de se mêler des affaires des associations d’étudiants? Il y’a de quoi en douter!

Ses supporteurs disent aussi qu’elle aide les compatriotes qui ont des problèmes en Tunisie. Mais c’est ce que font également son collègue Mr Youssouf Mmadi (surnommé le Maire) et le Consul Abdoulbastoi. Ces supporteurs, bien manipulés, oublient que ce que font les agents consulaires ne sont pas des faveurs mais ça fait partie du travail pour lequel ils sont payés par notre très pauvre Etat comorien. Ce n’est pas parce qu’un fonctionnaire fait son travail qu’il peut revendiquer la place de consul. Sinon tous les bons fonctionnaires seraient élevés au rang de ministre et tous les bons employés seraient promus PDG. Au passage, beaucoup d’étudiants se reposent naïvement sur le consulat pour les assister à obtenir la carte de séjour alors qu’il leur suffit d’être à jour dans les frais de scolarité et de prouver qu’ils reçoivent régulièrement des transferts de la part de leurs familles. Quant on est en règle, on a pas besoin de leur assistance.

Mais qui est donc cette figure montante de la diplomatie comorienne, qui veut s’imposer Haut Diplomate et Consul Général des Comores en Tunisie? On voudrait connaître son cv, son expérience dans les affaires de l’Etat et ce qu’elle fait pour les Comores? Est-ce qu’elle a des compétences et de l’expérience diplomatique? Est-ce qu’elle a une expérience professionnelle dans la haute fonction publique ou dans le secteur privé? Est-ce qu’elle a fait des études et a-t-elle un diplôme qualifiant? Est-ce qu’elle a apporté une contribution extraordinaire au plan d’émergence 2030 qui  justifie que la nation reconnaissante l’honore avec le poste de Consul Général à Tunis pour services rendus? Certains qui voient son dossier circuler au Mirex disent que son CV est vide pour une personne qui vise un  poste aussi prestigieux dans la hiérarchie de la diplomatie et la haute fonction publique comorienne. Comme révélé par le site de Comores Infos le 15 octobre, il s’agit de la fille du TPG qui n’aurait même pas le niveau bac. Elle aurait toutefois une expérience comme vendeuse dans un magasin de produits de beauté en France. Elle aurait aussi été bénévole dans une association d’aide aux migrants en Tunisie avant d‘être parachutée comme conseiller au consulat. Parachutée puisque ce poste n’a pas été ouvert aux fonctionnaires de l’administration comorienne et n’a pas fait l’objet d’un appel à candidatures. Par la suite, elle a tout fait pour que l’ancien ministre des affaires étrangers Mr Soeuf EL-Amine la nomme Consul Général à la place de Mr Abdoulbastoi. Mais Mr Soeuf EL-Amine qui est un diplomate de carrière et de rang international, qui connait les exigences et les enjeux de la mission de Consul n’a pas cédé et ne l’a pas nommé. Par ce geste, l’ancien ministre a voulu faire comprendre qu’il ne reconnait pas en elle les qualités et qualifications minimales requises pour assumer la charge de Consul Général. Mais Mr Soeuf El-Amine a depuis quitté ses fonctions et il n’est pas certain que son successeur sache faire preuve d’autant de courage et patriotisme. 

M. M. Mcomori

Join the discussion

  1. Samedi Mmadi

    RTMC,soyez sérieux et évitez de dire n’importe quoi.tout ceque vous dites sur cet’zffaire c’est du vomissement.et si par malheur certains vous informent,cherchez à vérifier les informations qu’on vous a donné.car une grande partie votre article c’est du mensonge total.et j vous souligne que ceux que soit disant on vous a influencé,ils ont voulu oter leurs faire mettre à un autre or que les pointures ne sont les mêmes mes chers journalistes de rtmc.et si vous continuez à travailler comme ça vos études poussé s avec vos montagnes de diplômés que vous vous procurer que vous les possédiez deviendront des connaissances par la bouche et des cartons inutiles.ne soyez pas des cons et bêtes et insultez des gens.namkazane wo woubehe.moi qui vous dis ça je suis en tunisie

  2. Mohamed Ahamadz

    Ahamadi Abdoul Bastoi est fonctionnaire international connu et reconnu. Mais pour chaque poste de travail il y a toujours des incidents. Certe il est connu par sa honnêteté intellectuelle.
    J’étais victimes en 2016 d’une echeque d’accès à une formation à l’Université de Jendouba grâce à lui et ses proches, par le président de l’association des étudiants de ce temps, mais je lui pardonnait. J’étais accepté pour intégrer un master un de droit de l’entreprise et des affaires à l’époque. Qu’il a fallu présenté juste une noté consulaire pour pour commencer les cours. Ce diplômate m’a refusé, se plaignant de l’atteinte du corrum. C’est à dire, à l’époque, la Tunisie n’accorde qu’un nombre limite des étudiants pour chaque année pouvant bénéficier des études en son sein. Celui ci n’a pas eu le courage de m’intégrer dans ce quorrum. Mais où était le mal?
    Je me donnais la peine d’aller expliquer ma situation au ministère de l’enseignement supérieur tunisien pour avoir une solution. Quant à eux, ils ont réalisé que parmi les étudiants acceptés, il en avait qui se trouvaient aux Comores et qui n’avaient pas encore arrivé. Ils m’ont renvoyé chez Mr le consul pour lui solliciter me remplacer parmi un d’eux. Si il accepte ils vont m’intégrer dans quorrum. Pour lui il faisait semblant d’accepter. Mais dans le dossier qu’il a envoyé au ministère, il m’a remplacé par une fille anjouanaise sous Aïda son nom, la sœur du président de ce temps de l’association des étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

back to top
any sex indian desi-porn.mobi hindi saxi vidio mallu girls xvideos xxxindianfilms.pro latest xvideos desi teen sex 3gpjizz.info radhika xxx photos hina rani sex desipornclips.info hindi bf jabardasti telugu sax hdxxxvideo.info xnxxx best
indian red tube pornstarsporn.info friend wife sex asa akira xnxx longindiantube.mobi shriya saran hot videos aolha tube xxx-tube-list.net desi sex xnxx www gujrat sex hotindiantube.net debonar blog trisha nude porn-loop.net hunsika nude
uppum mulakum episode 566 tryporn.net xvideos tamil sexsi video indianfuck2.com indiansex vedios atharva movie hardindiansex.mobi savita bhabhi episode 63 www.milfmovs.com tryporno.net indian hd rape video wwwxsax analpornstars.info india x vidios