breaking news

PORTRAIT du chanteur et compositeur Adina qui est décédé ce jeudi en début de soirée

novembre 5th, 2020 | by Laredaction
PORTRAIT du chanteur et compositeur Adina qui est  décédé ce jeudi en début de soirée
ACCUEIL
0

Adinane Tanchik est né avec la musique dans les veines en 1954 à Moroni. Son père, Tanchik, était aussi un grand chanteur.

Adina a commencé très tôt à s’exercer dans la culture et a décidé, malgré une formation en Comptabilité, de se consacrer à la musique.

Sa première chanson sera “Ndzaya”, une chanson engagée qu’il aura composée en 1975 après l’indépendance pour, avait-il confié à Al-watwan, montrer aux Comoriens que c’est désormais contre la faim qu’il faut lutter.

De 1975 à 2017, le chanteur interprète de « Voyage à Dzaoudzi » a sillonné le monde avec son piano.

En 1986, il a été lauréat du concours organisé par l’Afrique Banque. Il a aussi assisté au 19e festival du Québec, et à plusieurs autres évènements notamment au Congo Brazzaville, en Cote d’ Ivoire, en Afrique du sud, en Ouganda et fait plusieurs années au Botswana.

Adina a collaboré avec plusieurs artistes comoriens notamment Boul des îles, Salim Ali Amir, Maalesh, Gam Gam, Abdallah Chihabiddine.

A son retour aux Comores, il a fait le choix de rester proche de son public et d’animer les karaokés dans les grands restaurants de la capitale.

En quarante ans de carrière, ce père de quatre enfants dont trois garçons (Nasser, Idrisse et Assad) et une fille (Maïssam) est l’auteur de sept albums et plus d’une centaine de chansons.

Repose en paix l’artiste.

AAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RTMC: Radio Télévision Mbeni Comores

RTMC: Radio Télévision Mbeni Comores