breaking news

Une petite fille de 10 ans aurait été « violée par trois hommes de la région d’Itsandra

juillet 20th, 2020 | by Laredaction
Une petite fille de 10 ans aurait été « violée par trois hommes de la région d’Itsandra
SOCIÉTÉ
0

Une petite fille de 10 ans aurait été « violée par trois hommes ». L’information a été révélée vendredi 17 juillet par le Service d’écoute et de protection des enfants et femmes victimes de violence de Ngazidja, via sa page Facebook. Et le principal suspect serait un agent de la Direction générale de la sécurité civile (Dgsc) (communément appelée Cosep). Il a été suspendu le lendemain par le directeur général de la sécurité civile (Dgsc), Tachfine Ahmed. Une enquête est en cours.


Libéré il n’y a pas longtemps après une condamnation pour agression sexuelle sur mineure, ce récidiviste âgé 29 ans rejette toujours les accusations portées contre lui, à en croire le commissaire de la Brigade des mineurs qui a dirigé les auditions. « Il est poursuivi pour tentative de viol. Mais tout au long de l’audition, il n’a rien reconnu.


Pourtant, selon la petite, cet homme lui a fait passer son sexe entre les cuisses. Nous nous approchons de la fin de nos investigations et il ne restera plus qu’à transmettre le dossier au parquet », a fait savoir le commissaire Daroueche Ahmed Ben Saïd, responsable des enquêtes préliminaires. Ce dernier invite la population à aller porter plainte dès qu’elle aura connaissance d’une histoire de viol ou d’agression sexuelle.


Pour autant, du côté du Service d’écoute et de protection des enfants et des femmes victimes, où le dossier a atterri depuis jeudi, on évoque l’acte de violprésumé. Un communiqué en date du 18 juillet de la Dgsc, fait mention de « soupçons d’agressions sexuelles »sur deux mineures qui visent leur agent. On pense que ce récidiviste abusait de la petite depuis un moment. « L’hymen est intact mais des traces, pas récentes, ont été détectées au niveau anal.


C’est en tout cas ce qu’a révélé l’expertise médicale. Ce qui veut dire que la famille n’était au courant de rien malheureusement. Il y a de fortes chances que cette fille ne soit pas la seule à avoir subi un tel sort. Elle a d’ailleurs cité une autre victime », avons-nous appris auprès du responsable du Service d’écoute de Ngazidja Mradabi Mziarani.


Plus choquant encore, le présumé suspect aurait des liens familiaux avec sa présumée victime, côté paternel. Et ce n’est pas tout. En effet, le pompier de 29 ans ne serait pas le seul impliqué dans cette affaire de « viol ». Deux hommes dont un voisin de la fille seraient cités.Une information qui n’est pas encore confirmée. Ces deux présumés violeurs ont été appréhendés depuis vendredi. L’agent de la Dgsc qui était placé en garde à vue à la brigade des mineurs. Tous les trois seraient originaires d’une ville de la région d’Itsandra.
© Al-watwan!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RTMC: Radio Télévision Mbeni Comores

RTMC: Radio Télévision Mbeni Comores